TRIO...S vous propose d'aller voir la dernière création de BARTABAS.
En partenariat avec Le Quartz - Scène Nationale de Brest.
Un Transport en car est organisé.
Réservation au Théâtre du Blavet.

Calacas

Bartabas - Théâtre Zingaro
Sous Chapiteau-Brest
Sam 29 septembre 2012 / 19h00
40€ (transport compris)
DUREE > 1h40 + 4h (voyage A/R)
Tout public "Dès 5 ans"
AVEC > Décors et costumes > Laurence Bruley Masques > Cécile Kretschmar Conseiller musical > Jean Pierre Drouet Avec > Laurence Dirou, Michael Gilbert, Noureddine Khalid, Mathias Lyon,Gaëlle Pollantru,Etienne Regnier, Alice Seghier, Messaoud Zeggane Musiciens > Sébastien Clément, François Marillier (percussionnistes), Pepa et Luis Toledo (chinchineros) Et les chevaux > Antonete, Arruza, Belmonte, Bombita, Cagancho, Chamaco, Chicuelo, Conchita, Citron, Dominguin, Edwin, El Cordobes, El Gallo, El Soro, El Viti, Majectic Narav, Espartaco, Frascuelo, Joselito, Lobero, Manolete, Manor, Manzanares, Nimeno, Paquiri,Phare ouest, Tarzan, Calacas, Posada Assistante à la mise en scène > Anne Perron Directeur technique > David Fort Régisseur de scène > Thierry Brillaud Régisseurs lumière > Loïc Merrien et Jean-Louis Portail Régisseuse son > Jeanyves Coïc Ecuries > Marie Ciolfi, Samantha Camman Les charrettes > Colin Caillou, Eric Caillou, Christophe Henry, Julie Terrazzoni,Hélène Péricard Les squelettes > Sébastien Puech, Caroline Kurz Costumes réalisés sous la direction de > Yannick Laisné, Alain de Raucourt Avec > Ornella Voltoni, Maud Lemercier, Sonia Evin, Mathilde Augereau, Gilles Jarousse,Anaïs Abel
© Agathe Poupeney / PhotoScène.fr
Festoyer avec les morts, rejoindre une farandole débridée de squelettes hilares, chevaucher entre ciel et terre avec de joyeux fantômes. C’est l’expérience à laquelle nous convie Bartabas dans sa nouvelle création « Calacas » (squelettes en espagnol). Oubliés les chrysanthèmes déposés discrètement un jour de pluie, on ne verra jamais plus « La fête des morts » de la même façon.
Préparez-vous à entrer dans une danse de l’âme joyeusement macabre, déroulée sous vos yeux autant qu’au-dessus de vos têtes. Un double carnaval endiablé mené au son du tambour des chinchineros, des fanfares mexicaines et des orgues de Barbarie. Avec encore et toujours le cheval, le plus sûr animal psychopompe qui soit comme passeur, coursier, messager et ange gardien. Un spectacle mélant la notion de grâce et de risque.
< Retour
Contact / Accès / Mentions légales / Administration